Mise à jour de 3 ans de wishlist

Hello les petits nuages !

Avec l’arrivée de Noël et donc la recherche de cadeaux, je me suis replongée dans mes wishlists et dans ce que j’avais ou non réellement acheté. Premièrement, en vue de trouver des idées à donner à mes proches, de choses dont je rêve toujours et que je n’ai pas. Mais également pour vous faire un retour sur mes achats et vous donner mon avis sur ces produits.

Alors, c’est parti !

Septembre 2015 :


Suite à cette wishlist, ma maman m’avait acheter des mocassins similaire sur La Redoute. Et j’ai acheter quelques mois après, le porte-bijoux Ikéa que j’ai toujours et dont je suis très satisfaite. À l’époque, j’avais dû le cacher car mon chat jouait avec les bijoux qui y étaient accrochés. Désormais, j’ai tout un tiroir à bijoux dans mon armoire donc je ne pose sur le socle que les bijoux que j’utilise le plus régulièrement (et mon chat va toujours taper dedans de temps en temps…)

Octobre 2015 :

J‘adore cette wishlist, ces couleurs c’est vraiment tout ce que j’aime. J’avais acheté la bague cerf Des Folles Marquises. Le cerf s’est décollé très rapidement de l’anneau et impossible de le retrouver. Dorothée s’en est excusée et m’a renvoyé une bague gratuitement. Malheureusement, un peu moins belle au niveau du bois.. et toujours fragile. Elle s’est redécollée et je l’ai recollé moi-même avec un pistolet à colle. Mais je ne l’ai pas reporté depuis deux ans. Les verres à whisky sont toujours disponibles (ils ont pris 3 euros) et ils me font de l’œil. Ils sont superbes.

Novembre 2015 :

Mes beaux-parents m’ont offert le cactus en bois Papier Tigre au noël suivant, et il est toujours là. Je ne l’ai finalement pas peint. Il est resté en bois brut, mais – peu glamour – des mouches ont fait quelques crottes dessus… Alors je le peindrais peut-être un jour. En attendant, il a survécu à deux déménagements et donc deux démontages – montages, et même à une chute (mon chat encore et toujours). C’est tout ce que j’ai pris de cette wishlist, et en revoyant les matriochkas à peindre j’en ai toujours envie, alors bon pour 6€ – et miracle, elles sont toujours disponibles –  je vais peut-être finir par me les prendre !

Décembre 2015 :

Cette fois, rien à dire sur cette wishlist ! J’avais voulu l’étoile, mais elle était en rupture de stock et je regrette vraiment de ne pas avoir acheté cette robe Zara parce que je la trouve toujours aussi magnifique…

Janvier 2016 :

Suite à ce mois de Janvier 2016, j’avais finalement pris les bottines Stradivarius. Je les adorais, malheureusement à l’époque dans mon travail, je devais parfois monter des maquettes avec de la colle en spray et elles en ont été aspergés, surtout sur les semelles (particules dans l’air etc...) du coup elles collent. Mais je les ai toujours et pas l’envie de les jeter, il faut que j’arrive à les récupérer. Je n’avais rien pris d’autre, mes lunettes de vues je les ai seulement changé cette année – après six ans -. Et puis au noël 2016, Monsieur Nuage sucré m’a offert l’illustration de Geneviève Godbout dont je rêvais tant. Dans notre appartement brestois, elle était au-dessus de mon bureau et désormais dans notre appartement toulonnais (dans lequel j’ai pu choisir des meubles et donc ma décoration) il trône dans le salon.

Février 2016 :

J‘ai acheté le bracelet Majolie, je le mettais très souvent et puis sur lui aussi… la pierre s’est décollé, je l’ai récupéré et essayer de recoller. Ce qui n’a pas tenu. Il faudrait le souder… J’avais demandé à pour mon anniversaire de l’argent pour m’offrir ces chaussures et donc je les avais prises. Je les adore mais elles sont un peu trop hautes pour moi. Mon maximum supportable – et surtout confortable – est de 7 cm de talon. Alors je les porte peu mais je les aime. Vous voyez le film « In her shoes » bah c‘est un peu mon rêve, des superbes chaussures qui remplissent le dressing et qui y restent ! J’ai aussi eu la light box pour mon anniversaire, vous avez eu l’occasion de la voir sur instagram. Concernant le livre Mary Poppins illustré par Geneviève Godbout, je ne l’ai pas, mais j’espère qu’un jour il complétera ma collection de beaux livres.

 

Ensuite les wishlists on vécu une looonnguuue pause.

 

Mai 2017 :

Dans cette wishlist, j’ai pris les étiquettes animaux de chez Ikéa et je vous avais fait un DIY simplissime dans cette vidéo sur la chaîne.

 

Juin 2017 :

L‘été 2017, j’ai porté cette robe Esprit tout le temps ! Et cet été, aussi, c’est un achat rentabilisé. Moi qui suis petite, j’hésitais, et puis je suis allé l’essayer en magasin. J’essaie d’acheter moins, mais d’acheter mieux. C’est pourquoi vous comprendrez peut-être le message que je vous partage à la fin de cet article…

 

Juillet 2017 :

Et pour finir ce retour en arrière, j’ai commandé le coffret livre + goodies Orgueils et Préjugés de Jane Austen, illustré par Margaux Motin. Et cette année, nous avons eu en cadeau de mariage par nos amis le grand vase Mini Labo que j’aime tellement ! Il est magnifique, je le recommande à 100%.

 

Enfin, en conclusion de cet article, j’ai un « message » à faire passer. Il y a quelques semaines, je vous ai demandé sur la page Facebook si vous aimiez l’époque où je faisais des wishlists et si vous vouliez leur retour sur le blog. Et la réponse était oui, mais j’ai le sentiment en faisant ces listes de pousser, d’inciter à la consommation. Et ce ne sont pas les valeurs que je veux transmettre. Même si je n’achète pas tout comme vous venez de le comprendre, çà me pousse moi-même à avoir envie de choses matérielles dont je n’ai pas forcément besoin. Après, ce sont que des envies – d’où le terme de wishlist – qui voguent sur les tendances. Alors je suis toujours mitigée sur l’avenir des wishlists et le message qu’elle transmettent.

Quel est votre avis ? Partagez-le moi en commentaire !

 

Bisou,

Nuage sucré ☁

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *